Exposition: Ça y est

31.10.
16:00 - 19:00

Temple de l'art

régulièrement

Lien vers l'événement

"Ça y est"
Discours par Sveta Antonova, Angelika Janz et Cia Rinne
Durée: 29.10. - 22.11.2020

Jours d'ouverture:

Faire., 29. octobre / 16 jusqu'à 2 heures / Visites guidées toutes les demi-heures sur rendez-vous / Les artistes sont présents.

Fr., 30. octobre / Lectures sur rendez-vous
Angelika Janz / 16 Horloge et 18 Horloge
Cia Rinne / 17 Horloge et 19 Horloge

horaires d'ouverture de l'exposition:
31.10., 1.11., 6. à 8.11., 16 à 19 Horloge / puis après telef. accord

Pré-inscription sous ou 0561 312560.

En raison de la situation actuelle, l'exposition à chacun des deux étages ne peut être visitée que par deux personnes en même temps et le visage et le nez couverts.
Nous continuons à suivre les réglementations de protection contre les infections de l'état de Hesse.


Temple de l'art | Friedrich-Ebert-Str. 177, D-34119 Kassel
| Tel: 0561 24304 | www.kunsttempel.net
libre d'admission, les dons sont bienvenus!

À l'exposition:

L'exposition des trois artistes traduit la diversité de l'art du langage international avec leurs différentes approches. La langue elle-même et les conditions et possibilités de son utilisation sont le support et l'objet de la conception artistique. L'art de la langue se produit à travers les genres traditionnels de l'art. En conséquence, les trois artistes ont une formation en littérature et en arts visuels.

Par exemple, l'artiste d'origine russe Sveta Antonova, année 1990, dans leur installation «GT Cam» pour la reconnaissance vocale numérique et la traduction: Dans une série de nombreuses vidéos, des algorithmes reconnaissent et transforment des fragments de texte. Le projet "l’usage du mot" est différent 1973 à Göteborg, Suède, née Cia Rinne un grand réseau de texte, Une série de poèmes visuels et une vidéo de performance sont présentés dans l'exposition: Constellations, Idéogrammes, Rimes, Les listes ici changent constamment entre les différentes langues européennes. Enfin, Angelika Janz, né 1952 À Dusseldorf, illumine les possibilités du fragment dans ses poèmes visuels. Ces fragments ne sont pas simplement extraits de sources spécifiques, plutôt, ils surviennent comme tels à travers divers processus dans la transition entre les mots- et imagerie.

Sveta Antonova
était 1990 à Novosibirsk, Russie, né et vit à Bath, Angleterre. Elle a étudié les beaux-arts à Bath, Dublin et Kassel. Ses recherches artistiques portent en particulier sur l'usage quotidien du langage d'un point de vue esthétique, perspective théorique linguistique et médiatique. Par exemple: Votre série "morceaux de fil", à partir desquels les objets peuvent être vus dans l'exposition, transforme les phrases en amende, grillage fait main. L'installation "Je sais" met en scène des aspects tels que l'acquisition de la langue sur sept carrés noirs et avec deux œuvres audio, Dialogues homme-machine et sans voix.

Angelika Janz
était 1952 né à Düsseldorf, a étudié l'allemand, Histoire de l'art et philosophie à Essen et Bochum et vit depuis 1991 à Ferdinandshof, Mecklembourg-Poméranie occidentale. En plus de son travail en tant qu'écrivaine indépendante et artiste visuelle, elle a longtemps travaillé comme éducatrice de musée au Folkwang Museum à Essen et depuis 1995 engagés dans des projets socioculturels en milieu rural. Son spectre artistique comprend la poésie, Prose, Radio joue, Essais, dessin, Peinture et performance. Travailler sur des fragments d'image-texte, dont des exemples seront montrés dans l'exposition dans différents processus, se voit comme l'expression d'un mode de vie artistique: Fragment comme attitude.

Cia Rinne
était 1973 Né de parents finno-suédois à Göteborg et a grandi en Allemagne, elle vit à Berlin. À Francfort, Elle a étudié la philosophie à Athènes et à Helsinki, Histoire et langues. Vos textes minimalistes dans l'environnement plus visuel, la poésie auditive et conceptuelle est écrite dans différentes langues. Ils servent de partition pour les lectures et les performances et sont présentés dans des galeries et des musées. Le projet "l'usage du mot", à partir desquelles des feuilles textuelles et une vidéo de performance peuvent être vues dans l'exposition, LED 2017 également à une publication dans la maison d'édition de poésie Kookbooks.

Je me souviens! (iCal-Export dans Kalender)